Massage métamorphique

 

                                                      «Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance» Violette Lebon

 

 

Le massage métamorphique repose sur le principe que les structures émotionnelles et mentales se créent dès la conception et pendant toute la durée de la vie intra-utérine jusqu’à notre naissance. Ces mémoires engrammées dans nos corps vont être libérées.

 

Il s'agit d'un soin destiné à toute personne désireuse de se libérer de ses peurs et conditionnements, lever les résistances, ne plus subir les événements, ne plus être dans la réaction, accueillir la Vie, accepter que tout est expérience, retrouver une simplicité d'être, reprendre son plein potentiel, vivre son unicité. Il est d'un grand secours pour passer des caps difficiles et accompagner les changements.

 

Une séance consiste en des mouvements doux et légers exercés sur les pieds (l'être, avancer dans la vie), les mains (agir) et la tête (mental, passé, esprit). Il ne s'agit donc pas d'un massage, malgré son nom, mais plutôt d'un toucher subtil qui amène dans une détente profonde et douce.

 

Le praticien, par sa qualité de présence et de détachement, agit comme un catalyseur. Des transformations vont se faire à un rythme propre à chacun. Petit à petit, une harmonisation s'opère ; les changements sont profonds, le mental est apaisé, l'émotionnel est pacifié, on laisse ses émotions circuler. Le comportement change, la conscience s'ouvre, on gagne en discernement, on peut prendre du recul. La perception de notre monde intérieur et par conséquent notre réalité extérieure se modifie. 

.

 

Etre en confiance et laisser être pour accueillir la vie

 

Robert Saint John, réflexologue et naturopathe britannique est à l’origine de cette approche. Il a identifié des correspondances entres les points réflexes de la colonne vertébrale et le développement du foetus. Sa pratique fut ensuite grandement développée et transmise par Gaston Saint-Pierre. J'ai été formée par l'un de ses élèves.

 

En général, il est conseillé de recevoir 7 séances. Il a été observé qu’un changement notable est perceptible autour de la 4ème séance et les 3 dernières vont permettre une nouvelle création (on peut vivre autre chose). En cas de difficultés sérieuses, il est préférable de recevoir une séance tous les 10 jours pour les 3 premières et espacer ensuite. Une fois le cycle terminé, une séance ponctuelle reste bénéfique.

 

Pour ma part, c’est une méthode qui a grandement contribué à modifier ma manière de voir et d’accueillir la vie.